Les Passerelles, scène de Paris-Vallée de la Marne

Notre ambition

Les Passerelles, scène de Paris - Vallée de la Marne vous propose chaque année une saison de spectacles vivants qui invite à la découverte de nouvelles pratiques, de nouveaux talents toujours surprenants.

« Les équipements culturels de Paris - Vallée de la Marne permettent d’accéder à des programmations comme à des enseignements artistiques éclectiques et pluridisciplinaires. Les Passerelles, scène de Paris - Vallée de la Marne, ne font pas exception à la règle et vous proposent chaque année une saison de spectacles vivants qui invite à la découverte de nouvelles pratiques, de nouveaux talents toujours surprenants. La programmation pluridisciplinaire (danse, cirque, théâtre, musique, marionnettes,…) marque le projet des Passerelles depuis l’origine. Grâce aux partenariats menés avec le théâtre de Chelles et la scène nationale de la Ferme du Buisson à Noisiel, elle  s’enrichit de multiples propositions issues de la dynamique artistique de notre territoire. Les Passerelles, c’est aussi la volonté de développer la médiation culturelle et l’enseignement artistique au travers d’ateliers ouverts aux scolaires, mais aussi en donnant la possibilité aux futurs artistes issus de notre réseau de conservatoires de monter sur scène. Ouvrir les portes de la culture au plus grand nombre, amateurs ou professionnels, spectateurs ou créateurs, c’est notre ambition première, la scène des Passerelles nous permet de concrétiser chaque jour un peu plus cette volonté. »

Paul Miguel, Président de la Communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne

Gilles Bord, Vice-président chargé des équipements et de la politique culturelle communautaire ; Maire de Pontault-Combault

Notre Projet

Le projet des Passerelles est centré sur l’idée de scène de territoire et de coopération. Il est proposé avec un développement des publics en regard d’une programmation pluridisciplinaire, source d’éveil au monde qui nous entoure et de construction d’une citoyenneté. Le projet et son développement s’imaginent avec une participation active des habitants, des gens qui font un territoire pour que les lieux culturels redeviennent des maisons habitées, animées et vivantes.

En prenant pour thème principal Poétiser la cité, la ville, le territoire, il s’agit de repenser la relation artistes-habitants.

L’idée est de tisser une rencontre durable entre les arts vivants et les habitants d’un territoire : par une convivialité repensée pour que le lieu soit une maison ouverte à tous, par tous ; par des actions menées avec les artistes en lien avec les habitants qui seront de nature à impliquer chacune et chacun dans un processus de création pour être au plus proche de ce qui se réalise lors de la création d’un spectacle, afin d’impulser les rencontres entre population et artistes autrement que par l’unique diffusion de spectacles dans des lieux dédiés.

Il s’agit de susciter l’intérêt et les désirs d’échanges. Les artistes seront moteurs, au cœur de ce processus d’implication douce.

  • L’axe principal est constitué d’une diffusion pluridisciplinaire de spectacles au sein des Passerelles et aussi dans les autres équipements de diffusion de Paris – Vallée de la Marne à Chelles et Noisiel (Auditorium). Cet axe est nourri des propositions des artistes en résidences qui intègrent à leur processus de création la participation de la population : moments de collecte de paroles, ateliers d’écritures, ateliers de pratiques artistiques sur les thèmes des spectacles, parcours citoyens (spectateurs et acteurs de spectacles ensemble, habitants et les artistes), petites formes conviviales dans tous les espaces publics du lieu Les Passerelles et en tournée.
  • Un autre axe met l’accent sur le renouveau de la relation des habitants aux artistes et au territoire en prenant une forme itinérante et en détournement de lieux de spectacles (ou non) et de l’espace public. Cette relation est développée par des tournées territoriales de spectacles dans des lieux dédiés ou non, en partenariat avec des opérateurs culturels et sociaux, locaux et territoriaux.
  • D’autres axes plus traditionnels sont imaginés : sensibilisation de groupes de population constitués, en milieu scolaire ou avec le milieu associatif (MJC, associations locales), le milieu d’éducations artistiques (Conservatoires, médiathèques, etc).

Pour accompagner cette redéfinition du commun par ce développement des publics et du territoire avec les artistes, en gardant ce fil rouge Poétiser la cité, la ville, le territoire, les 3 axes sont nourris des propositions suivantes :

  • Une permanence artistique opérant un rapprochement de notre activité auprès des habitants du territoire de l’agglomération par l’implantation et la résidence d’artistes sur le territoire de Paris – Vallée de la Marne (aux Passerelles et auditoriums Jean-Pierre Vernant à Chelles et Jean Cocteau à Noisiel). Sur les prochaines années, vous retrouverez alors : les Compagnies De(s(amorce(s) (Théâtre), Cie Atmen (Danse), Cie For Happy people and Co (Théâtre), Le Collectif 7 au soir (Théâtre d’objets) en salle, et Les Souffleurs Commandos poétique et La Ktha Compagnie pour l’espace public.
  • Des tournées territoriales en partenariat avec d’autres théâtres (Théâtre de Chelles et Ferme du Buisson à Noisiel), et des tournées de petites formes de spectacles capables de se déplacer également dans des lieux non dédiés aux spectacles, à la rencontre des gens qui vivent sur l’agglomération. Ainsi vous retrouverez des spectacles in situ en appartements ou dans des lieux insolites, afin d’exercer un pas de côté et permettre aux gens un rapport différent à l’espace de représentation, à l’espace public ou personnel.
  • Une extension de la programmation des Passerelles est proposée dans l’espace public chaque mois de juin sur Pontault-Combault. Cette programmation locale en extérieure de 3 à 4 petites formes lance la saison  « Espace public » de l’agglomération juste avant la tenue du festival territorial « Par Has’Art ! » qui a lieu début juillet.
  • Des actions artistiques des compagnies en résidences et des compagnies programmées durant la saison, en lien avec les contenus artistiques des spectacles proposés. Ces actions prennent la forme de spectacles ou performances participatives, où les habitants prennent parts à la création et aux représentations de ces spectacles. Ces actions se déclinent également comme parcours de spectateurs avec ateliers de pratiques, sensibilisations, échanges avec les artistes en fin de représentations,  

L’ensemble de ce projet est travaillé en coopération avec les services culturels, sociaux des villes concernés, avec le milieu associatif, MJC, Centres Sociaux, et des structures culturelles partenaires comme le Théâtre de Chelles et La Ferme du Buisson, Le Centre Photographique d’Ile-de-France, dont certains de ces partenariats sont en cours d’élaboration avec les prochains artistes en résidences.