LA PRESSE EN PARLE

Embarquez pour une grisante odyssée avec "Vanish"

"Vanish", c'est l'histoire de Rodolphe, un marin aguerri, qui se sent acculé par la vie. Sans se fixer de destination, il décide de s’embarquer en solitaire pour tirer un trait sur tout ce qui remplissait son existence... La presse en parle

Publié le

Vanish, c'est l'histoire de Rodolphe, un marin aguerri, qui se sent acculé par la vie. Sans se fixer de destination, il décide de s’embarquer en solitaire pour tirer un trait sur tout ce qui remplissait son existence...

La presse en parle :

 

  • "En mer, le pragmatisme se mêle à la poésie, entre contact avec les éléments et plongée en soi. […] La force évocatrice du spectacle vient de la mer pour elle-même comme jetée sur le plateau avec audace et désinvolture, et de la ré-appropriation impossible d'un monde sous la surface, du contraste entre une immensité et la fragilité de l'être. Une performance scénique qui tient la route… maritime, avec la générosité de beaux performers." Hottello Théâtre
    Lire +
  • "Alors avec cette belle équipe et sa capitaine, Lucie Berelowitsch, on largue les amarres et on s’interroge sur le paradoxe qui a saisi Rodolphe entre l’envie de disparaître et l’espoir qu’on le retrouve ; entre sa mise en abyme et le merveilleux qu’il recrée, par son imaginaire solitaire ; entre sa rugosité et sa fragilité. C’est une bouteille à la mer et l’énigme de l’humain qui garde son mystère." Ubiquité Cultures
    Lire +
  • "Le cœur de la femme qui n’abandonne pas celui qui pourtant est parti faire un tour, un tour du monde, dont elle ne sait s’il reviendra. Le ventre de l’homme jeté comme en pâture dans les éléments déchaînés du Cap Horn. Deux déchirements que le texte de Marie Dilasser nous offre avec talent. Voir ce vif moment d'égarement, c'est prendre une bouffée d'air et d'eau et d'amour" Reg’arts
    Lire +
  • "[...]Lucie Berelowitsch surprend une fois encore avec Vanish, une pièce audacieuse et innovante sur les hommes, le désir et la mer. […] Lucie Berelowitsch innove, invente. Elle aime le spectacle car elle aime le spectateur. Première spectatrice de ses pièces, elle veut être saisie, empoignée, captivée, ensorcelée, émue par ce qui se déroule sur le plateau. Elle refuse les motifs faciles ou convenus. Elle invente le théâtre d’aujourd’hui, celui de demain. […] Son théâtre est incarné, c’est du corps, du corps, du corps…" Toute la culture
    Lire +
  • "À travers l’abandon, la question des rêves, la solitude et la passion charnelle, on croise les deux émotions principales : la peur et l’amour. On entend même Alfred de Musset qui cherche à se faire entendre dans le marasme des craintes. C’est vivifiant, prenant, beau. C’est une création théâtrale viscéralement donnée." Holybuzz
    Lire +

Retrouvez Vanish de Lucie Berelowitsch le vendredi 12 janvier à 20h30 aux Passerelles.
Infos et réservations : 01 60 37 29 90 ou sur notre billetterie en ligne