Le

deà

Auditorium Nina Simone - Pontault-Combault

Tout public, Spectacle naturellement accessible aux publics aveugles et malvoyants

Tarif C / Pass'PASS

Réserver en ligne

Conte musical

La Ferme des animaux

Conte musical pour cinq musiciens et une récitante
D’après Georges Orwell

En coopération avec le réseau des conservatoires de Paris - Vallée de la Marne
Dans le cadre de la saison pro des conservatoires et des Folles Journées des Conservatoires

Ajouter à mon calendrier

Georges Orwell a recours à la fable pour dénoncer la dictature et son système de domination.
Il expose la désolante passivité des animaux qui, à peine la révolution faite, tombent dans les pattes de leur nouvel « homme » fort, fusse-t-il un des leurs, le cochon Napoléon. L’exercice de la domination serait-il une pente « naturelle » et « la servitude volontaire » formulée par La Boétie, le ferment de toutes tyrannies d’hier et d’aujourd’hui ?
La fable crée le décalage nécessaire à toute prise de conscience et donne même à sourire devant tous ces mensonges auxquelles adhèrent les dictateurs et leur peuple béat. Car tout seul, un tyran ne fait pas grand-chose.
Alors voyons clairs dans leurs manoeuvres et soyons courageux dans nos dénonciations.
La lâcheté ordinaire est le mal absolu.

 

D’aprèsLa Ferme des animaux de Georges Orwell Adaptation, récitante Frédérique Bruyas Création musicale originale par Lucien Alfonso (violon, clavier, chant), Pierre-Yves Le Jeune (contrebasse, basse électrique), Karsten Hochapfel (violoncelle, banjo), Michael Gimenez (guitare électrique, effets), Patrick Gigon (batterie, percussions) Scénographie Moh Aroussi

Photo En résidence de création au Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine, Février 2020 © Lucien Alfonso