Ici, des artistes travaillent à créer

En résidence

Pour accompagner au mieux les compagnies, Les Passerelles se transforment régulièrement en lieu de fabrique où les artistes peuvent créer et répéter leur spectacle avant de le jouer devant un public.
Ces moments de résidence ont pour objectif d’accompagner et de favoriser la création artistique.

Cet accompagnement permet aux compagnies de concevoir et produire une œuvre nouvelle tout en s’investissant dans la vie culturelle du territoire. En effet, autour du temps de la création, les artistes rencontrent les habitants et/ou les enfants en milieu scolaire.

Cette saison, plusieurs projets ou compagnies sont ainsi accueillis ou soutenus pour leur création :

Compagnie De(s)amorce(s)

Après le très fort et puissant Escape game, pourquoi je n’ai pas porté plainte, Thissa D’Avila Bensalah revient en résidence pour travailler sa prochaine création : L’épaisseur du Cosmos. Partant cette fois d’une tradition orale vieille de près de 800 ans, transportant la figure légendaire et humoristique de Nasr Eddin Hodja de la Chine à l’Algérie en passant par la Perse et la Sicile, elle posera par l’humour la question de l’identité et de l’altérité.

  • En résidence durant 3 semaines en octobre 2020. Création prévue lors de la saison 21-22 aux Passerelles.

Kamel Abdessadok et Anne-Elodie Sorlin

Deux artistes issus de deux compagnies théâtrales françaises majeures se rencontrent ! L’une a participé à plusieurs aventures des Chiens de Navarre tandis que l’autre continue de traverser les expériences des 26 000 Couverts. Kamel Abdessadok décide de se lancer dans l’écriture d’un seul en scène accompagné à la mise en scène par Anne-Elodie Sorlin. J’attends que mes larmes viennent parcourra les questionnements, l’enfance, la vie de Kamel Abdessadok. Une recherche de l’universel dans l’intime en s’inspirant des codes du spectacle populaire, du stand up à la danse en passant par
la ventriloquie.

  • Ils seront accueillis en résidence cette saison avant que vous puissiez le voir lors de la saison 21-22 aux Passerelles.

Madani Compagnie

Après avoir rencontré des jeunes un peu partout en Ile-de-France et plus particulièrement sur le territoire de Paris - Vallée de la Marne en janvier 2020, Ahmed Madani vient nous présenter son troisième et dernier volet de sa trilogie Face à leur destin : Incandescences. Cette oeuvre qui célébrera les joies du multiculturalisme est également coproduite par Les Passerelles.

Compagnie Les Anges au Plafond

Nous poursuivons l’aventure avec l’une des plus grandes compagnies de marionnette de notre temps, en accompagnant en production leur dernière création, Le Nécessaire Déséquilibre des Choses. Ils et elles viendront également nous concocter sur le territoire quelques rencontres marionnettiques dont eux et elles seules ont le secret !

Collectif 7 au Soir

L’accompagnement du collectif et d’Yvan Corbineau continue cette saison avec l’accueil de La foutue bande. Ils et elles parcourront le territoire en proposant des actions artistiques en marge du spectacle La foutue bande, coproduit et accueilli en résidence en 2020.